Qu’est-ce qu’un probiotique?

Probiotiques Pharmacie Saint Damien Antibes Juan Les Pins

Vous avez toutes et tous déjà entendu parler des probiotiques qui sont devenus ces dernières années LA véritable panacée des troubles intestinaux.

Alors voyons qui sont et d’où viennent ces séduisants composants naturels vivants, protecteurs de la flore buccale, digestive, intestinale, vaginale, avant de dégager leurs autres fonctions essentielles, leurs prescriptions.

Un petit peu d’histoire…

Sous formes voisines mais spécifiques à chaque culture, l’usage de produits fermentés – indispensables pour la conservation de certains aliments avant l’invention du réfrigérateur en 1851 – est fort ancien. Que ce soit le buttermilk allemand, le kefir caucasien, le lassi indien, l’elben marocain ou notre ribot breton, tous ces laits fermentés ressemblent à du yaourt à boire, en plus acidulé. L’acidité et les bonnes bactéries protègent la nourriture des mauvaises bactéries.

Mais leurs vertus et leurs propriétés ne sont réellement comprises qu’au début du XXe siècle avec la reconnaissance de ces boissons fermentées comme étant bienfaisantes pour la santé.

L’intérêt porté à ces micro-organismes s’est considérablement accru ses derniers années avec les progrès réalisés dans la connaissance et la composition du microbiote intestinal (terme qui remplace l’ancienne appellation de flore intestinale).

Définition des « probiotiques »

Leur appellation rend compte de l’importance de leur fonction : étymologiquement, pro-bios veut dire « favorable à la vie ».

Il s’agit de bactéries ou de levures non pathogènes, non toxiques qui, une fois ingérées, doivent demeurer vivantes dans l’intestin et produire des effets bénéfiques confirmés sur la santé au délai de leurs fonctions purement nutritionnelles.

Les bifiodobactéries intestinales – 10 espèces chez l’homme et les lactobacilles – 21 espèces sont actuellement les groupes de bactéries les plus étudiés et donc les plus utilisés. Mais n’oublions pas les levures dont les plus anciens d’entre vous connaissent au moins un de ses éminents représentants, Saccaromyces boulardii, dont nous venons de parler.

Les probiotiques, issus d’organismes vivants ou d’aliments fermentés, ont pour but de restaurer ou d’optimiser le fonctionnement de l’écosystème intestinal. Ils doivent:

  • résister à l’hyperacidité gastrique et à la bille;
  • adhérer à l’intestin pour ne pas être évacués immédiatement dans les selles;
  • s’y implanter et chasser les bactéries pathogènes;
  • stimuler l’immunité;
  • être d’une totale innocuité pour la santé et même bénéfiques.

Source :
Livre Ben mon côlon! Comment ce que vous mangez conditionne votre santé.
De Dr. Serge Rafal